Journal

5 ans FOUND&BAKER

vijfjaarfoundandbaker

“Quand habiter devient un art de vivre”

Depuis à peu près 5 ans, David Fonteyne et Philippe De Backer ont fondé l'agence immobilière Found & Baker à Bruges, en se concentrant sur le segment de luxe. Aujourd'hui, elle compte trois bureaux et sa croissance semble inéluctable. Un entretien avec les deux fondateurs portant sur leur passion pour l'art et le design, la force de l'expérience et la valeur d'une équipe bien huilée. « Notre équipe est notre force. »

A peine assis, ils se mettent à parler. A propos d'un objet d'art que le frère de David vient de découvrir. "Il a sa propre galerie d'art", expose le plus jeune des deux directeurs. "L'art peut vraiment me toucher. cela remonte à ma jeunesse. Mes parents ont toujours été des collectionneurs passionnés."

"David et moi avons beaucoup en commun", reconnaît Philippe. "Nous sommes tous les deux des hédonistes. L'architecture, le design et l'art sont des choses qui nous touchent. L'esthétique et la perception jouent un rôle important dans ce que nous sommes et ce que nous faisons. C'est également dans ce contexte que nous avons créé Found & Baker. Nous ne sommes nullement des vendeurs classiques. Pour nous, habiter est un art de vivre. Tout comme un objet design culte ou une œuvre d'art, une maison doit être éprouver de manière émotionnelle. Vous devez être capable d'y trouver une partie de vous-même. C'est un lieu où l'on trouve la paix, le bien-être et la sérénité. Notre souhait est de transposer ces émotions.

Les clients sont notre source de vie  

Found & Baker s'oriente vers des biens immobiliers résidentiels uniques. Le portefeuille est composé de châteaux, villas, manoirs et de maisons de campagne. Un à un, des demeures à couper le souffle qui se distinguent par leur emplacement, histoire, architecture et niveau de finition. C'est un secteur qui vous conduirait involontairement à la grandiloquence et au langage pompeux. Néanmoins ce n'est pas le cas chez David et Philippe. Ils ne sont pas faits pour les grands mots et la frime. Ils sont enthousiastes et ambitieux, mais également terre-à-terre et affables. "Je n'ai pas besoin d'être sous les feux de la rampe, ni Philippe non plus d'ailleurs ", souligne David.

« Ce que nous avons réalisé jusqu'à présent est un travail d'équipe. Nous avons connu une forte croissance en cinq ans, mais cette réussite est largement soutenue. Philippe et moi en avons toujours été très conscients. Nous avons instauré une structure solide et disposons d'un produit puissant, mais notre succès repose sur la capacité de nos collaborateurs. Found & Baker s'appuie sur des personnes ambitieuses qui conjuguent leurs efforts et qui croient véritablement en notre histoire. Cela se reflète parfaitement dans l'atmosphère de travail. Nos collaborateurs ont un esprit de compétition sain, mais se soutiennent également. En fait, c'est ce qui me rend le plus fier. » Philippe De Backer : « Il faut laisser les gens grandir dans leur ambition. Leur donner l'occasion de participer à la construction de votre histoire. La vente d'une maison est un événement collectif pour nous. Chaque propriété est discutée en équipe, après quoi un responsable de dossier est désigné. Il s'agit d'une approche assez atypique dans notre secteur, mais qui fonctionne pour nos clients. Ils savent ce qu'ils peuvent attendre de nous. Nous sommes conscients de ne pas être l'agence la meilleure marché. Mais finalement c'est relatif, car nous nous concentrons tellement sur la qualité. Nous prenons grand soin de nos clients et cela se traduit par d'excellents résultats. Nous sommes en contact avec les propriétaires tous les quinze jours. Ceci nous permet de s'ajuster à la situation et de tirer le meilleur parti d'une vente. Je pense que cela caractérise également un bon agent immobilier : quelqu'un qui entame un dialogue avec ses clients, sur la base de son expertise. Il faut faire valoir ses connaissances et son expérience, d'une part en recherchant des acheteurs de manière proactive, et d'autre part en consultant et en assurant un suivi et une communication constants. »

Ambition nationale

Trois bureaux après cinq ans d'activité. Found & Baker a connu une évolution considérable en peu de temps. David et Philippe ont inauguré le premier bureau à Bruges. Aujourd'hui, il y également des établissements à Laethem-Saint-Martin et à Ixelles. « Nous sommes partis de zéro et avons systématiquement gagné la confiance du marché en travaillant rigoureusement et ardemment », explique Philippe. « ceci est en outre le mérite de nos collaborateurs. Dès le début, nous avons fait confiance à un certain nombre de personnes pour prendre la direction des opérations. Ils nous ont permis de nous développer et de réaliser une expansion en peu de temps. Surtout maintenant que nous sommes également établis dans la Région de Bruxelles-Capitale, Found & Baker est répandue à l'échelle nationale. »

David Fonteyne: « Cela reste la grande ambition. Nous voulons renforcer notre position au niveau national. Bien que nous ne devons pas nous mettre trop de pression. Rien n'est obligatoire. Trois bureaux en cinq ans est une réalisation considérable. il serait presque irréel d'en rajouter trois autres dans les cinq prochaines années. Il est inutile de vouloir forcer ceci. Nous verrons ce qui se présente à nous. Quoi qu'il en soit, de nombreuses opportunités se présenteront. »

 

 

Articles similaires

Restez à jour

Found & Baker Magazine N°09

Notre magazine d'automne  2023 est arrivé. Nous vous enverrons volontiers un exemplaire par la poste. Ou consultez le magazine en ligne.